Vilaire Cluny DUROSEAU, originaire du Nord-Ouest, est né à Saint Louis du Nord le 16 Juin 1965, des œuvres de Lucienne Joseph et d’Yvon Duroseau. Il a six enfants avec sa femme, Solange Duroseau, de regrettée mémoire.

vilaire cluny duroseauIl débuta et finit ses études primaires à l’Ecole La Mennais de sa ville natale. Rentré à Port-au-Prince, il parcourut le cycle de l’enseignement secondaire au collège “Les Normaliens Réunis”. Au cours de cette période, il s’était intégré dans la Croix Rouge Haïtienne pour aider les accidentés. C’était déjà un signe de sa maturité civique et de son souci d’humaniste.

A l’Ecole Normale Supérieur, il étudia les Sciences Naturelles et fréquenta en outre le Centre de Linguistique Appliqué. Pour se parer d’une formation convenable à la bonne gouvernance, il obtint: Un Baccalauréat en Science Comptable et un autre en Gestion ; Une Maitrise en Génie et en Administration de Transportation ; Une Maitrise en Diplomatie “Relations Internationales” ; Une Maitrise en Administration Publique et présentement Doctorant en Politique Publique. Il obtint aussi un certificat en Entreprenariat. Homme de bon commerce, Vilaire Cluny Duroseau, est un entrepreneur, un organisateur, un constructeur et un visionnaire.

A une époque de notre histoire, deux partis s’affrontaient pour le pouvoir : le parti Liberal, dirigé par Edmond Paul et Boyer Bazelais, qui avait pour devise : le pouvoir aux plus capables et le parti National, dirigé par Demesvar Delhomme, qui avait pour devise : le plus grand bien au plus grand nombre. Aussi le moment est venu pour synthétiser ces deux tendances et proclamer : “Le Pouvoir aux Plus Capables et le plus Grand Bien au Plus Grand Nombre” pour les prochaines compétitions électorales d’Octobre 2015.

Fort de ces prémisses, le candidat à la Présidence de la République d’Haïti, le doctorant Vilaire Cluny Duroseau et son parti, le MEKSEPA, demeurent convaincus que ces deux écoles politiques pourraient et devraient nous aider à redresser la barque nationale dans un avenir pas trop lointain et, ce, au bénéfice de la nation haïtienne.

C’est : Eliminer la Corruption et le Clientélisme ; Mettre l’homme au centre de toute activité humaine et Etablir un programme social bien organisé vecteur d’une circulation monétaire intense.

Source: http://vilaireduroseau.ht/haiti/index.php/about-us/